Paysage forêt
Ombre-Brown-3.png

Les deux pays collaborent au sein de forums multilatéraux tels que la Francophonie et les Nations Unies et par l’entremise du développement des relations commerciales.

La coopération multilatérale se déroule avec l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI en anglais International Civil Aviation Organization ou ICAO), une organisation internationale qui dépend des Nations unies. Son rôle est de participer à l’élaboration des normes qui permettent la standardisation du transport aéronautique international (les vols à l’intérieur d’un même pays ne sont pas concernés par l’OACI). Son siège social est situé à Montréal.

Le conseil de l’OACI adopte les normes et recommandations règlementant la navigation, le partage des fréquences radio, les brevets du personnel d’aviation, la circulation aérienne, etc. Il définit aussi les protocoles à suivre lors des enquêtes sur les accidents aériens, protocoles qui sont respectés par les pays signataires de la Convention de Chicago.

Cette réglementation produite par l’OACI a permis depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale la mise en œuvre du transport aérien, tant des personnes que des biens, au niveau mondial, grâce à des recommandations suivies par l’ensemble des États membres, des équipementiers de l’aéronautique et fabricants d’avions, des établissements responsables d’aéroports…

Il ne faut pas confondre l’OACI avec l’IATA, une association privée de compagnies aériennes et dont le siège social est aussi situé à Montréal.

 

Le 16 septembre 2016, le Bénin a ratifié les Conventions relatives :

  • À la reconnaissance internationale des droits sur l’aéronef. signée à Genève, le 19 juin 1948;

  • Aux garanties internationales portant sur des matériels d’équipement mobiles ainsi que son Protocole portant sur les questions spécifiques aux matériels d’équipement Aéronautiques, signé au Cap, le 16 novembre 2001;

  • À la répression des actes illicites dirigés contre l’aviation civile internationale signée à Beijing le 10 septembre 2010;

  • À la réparation des dommages causés aux tiers par des aéronefs étrangers, signée à Montréal le 02 mai 2009.